Polyphonie militante

Micro-histoires de la mémoire sociale en Aquitaine.
Portraits de citoyens impliqués dans le progrès social girondin.

Le progrès social

Le progrès social est la recherche d’une amélioration des conditions de vie de l’être humain par un changement dans l’organisation sociale.
Le progrès social est essentiellement une notion contemporaine parce qu’il est associé aux conditions de vie de l’être humain dans la société moderne.
Les progrès sociaux sont pour la plupart dus à des choix politiques.

Il se présente sous plusieurs aspects :

    -Capacité de discussion entre groupes d’intérêts divergents.
    -Augmentation du temps libre pour les travailleurs, amélioration des conditions de travail.
    -Augmentation du confort des personnes : système de santé performant et accessible à tous, système d’éducation, mise en réseau des personnes isolées, reconnaissance des identités minoritaires, protection de l’Enfance…
    -Démocratisation et transparence des pouvoirs institués.
    -Liberté de choix et d’opinion.

Les progrès sociaux peuvent être obtenus de différentes façons, parfois par :

    -Le développement du niveau de vie, fortement tributaire du développement économique ;
    -La négociation au sein de la société, de la branche, de l’État, ces négociations sont en général obtenues par l’action des syndicats ;
    -La voie législative : un parti politique au pouvoir décide d’un progrès social et vote une loi en ce sens, c’est souvent la formalisation d’une négociation passée, mais parfois des progrès sociaux se font sans l’aide des syndicats.

2016 – www.wikipedia.fr

 

« Considérant que dans la Charte les peuples des Nations Unies ont proclamé à nouveau leur foi dans les droits fondamentaux de l’homme, dans la dignité et la valeur de la personne humaine, dans l’égalité des droits des hommes et des femmes, et qu’ils se sont déclarés résolus à favoriser le progrès social et à instaurer de meilleures conditions de vie dans une liberté plus grande. »

1948 – Déclaration Universelle des Droits de l’Homme