Polyphonie militante

Micro-histoires de la mémoire sociale en Aquitaine.
Portraits de citoyens impliqués dans le progrès social girondin.

Les microhistoires

Témoignage de Marie-Thérèse Flipo

Pour Marie-Thérèse Flipo, entre l'Amour, la Vie et la Lutte, il y a plus qu'un air de famille.


Témoignage de Monique Nicolas

Découvrez un pan de l'histoire du Planning Familial de Bordeaux et des luttes des Femmes à travers le récit de Monique Nicolas.


Témoignage de Vincent Maurin

Polyphonie Militante vous propose de découvrir le parcours engagé de Vincent Maurin, entre autres, professeur et conseiller municipal.


Témoignage de Marianne Vincent

Marianne Vincent n’est pas de celles qui pensent que les choses qui lui sont arrivées sont fortuites. Elle voit des complicités et des rendez vous avec les rencontres qu’elle a faites, rencontres nombreuses, toutes riches du regard de l’autre.
Aujourd’hui, nous allons faire remonter en pleine lumière (ou tout au moins tenter de le faire) les souvenirs de l’enfance puis de la vie professionnelle et ceux de la vie militante au sein d’associations toutes dédiées aux avancées sociales.


Témoignage de Raymonde Plédran

 

Raymonde Plédran estime que la pauvreté, la précarité, le chômage et les multiples formes de souffrance et d’exclusion qui en découlent ne sont pas des fatalités.
Militante au Cri, un Mouvement laïc et citoyen, elle agit pour ‘crier’ avec les personnes qui veulent faire reconnaître leurs droits et leur dignité.
Aujourd’hui toujours, elle revendique la marche implacable pour l’abolition de la prostitution.


Témoignage de Joachim Salamero

La vie militante de Jo Salamero est jalonnée d’engagements tous dédiés à la quête de plus de justice sociale et de liberté...


Témoignage d'Annie Trély

 

Une femme de 60 ans aux yeux vifs et qui regarde aujourd’hui encore le monde en face.
En zoomant lentement sa cuirasse de fer apparaît et rutile sous le feu de nos questions :
Annie se révèle être une battante, une guerrière au service des autres, dix ans de lutte quotidienne pour sauver St Jo, l’outil de travail de plus de 1.000 salariés, n’ont entamé en rien ses forces et ses convictions.
Mais entendons-nous bien, Annie n’était pas seule, elle était au cœur d’un collectif syndical, politique, chrétien.
Cet accompagnement militant explique l’incroyable résistance à un ennemi implacable : le libéralisme.


Témoignage de Patricia Vernejoul

Rencontrer Patricia Vernejoul permet de réfuter quelques idées reçues concernant le syndicalisme … Les syndicats » une affaire d’hommes » entend – on « .Peut être mais Patricia ,ouvrière dès l’age de 16 ans, n’a pas hésité à se donner les moyens de la formation pour assurer des responsabilités militantes à la CGT de la Saft .Au côté de ses collègues ,sans quitter les ateliers, elle a joué un rôle déterminant au CE local puis national . Un quotidien de déplacements,réunions et d’engagement au service des autres où il faut sacrifier beaucoup de sa vie personnelle. Aujourd’hui elle regarde avec lucidité cette longue page de sa vie en usine et analyse avec pertinence les mutations des dernières decennies.